RAYON TRAITEUR

UN RAYON TRAITEUR CONSÉQUENT

Dans cette région où la nature règne en maître, les produits suivent aussi le rythme des saisons. Après le boudin noir en hiver, ou la tartiflette pour le rayon traiteur, l’été laisse place à une large série de brochettes ou de saucisses. Le rayon salade également, se décline à foison avec salade de museau ou aux carottes, taboulé, salade de pâtes ou de fruits de mer, etc. « La viande, je ne la travaille pas. Je me contente de la vendre, rajoute Chantal Martin. Et le rayon traiteur représente ma façon de m’exprimer. »

Pour arriver à cette diversité, assurer deux fois par semaine des tournées dans les villages, la boucherie emploie depuis peu Valentin, le fils de Chantal et Gilbert Martin, qui effectue son apprentissage. Anthony Parrot, employé depuis plusieurs années fait lui aussi partie de la famille. « Nous l’avons également formé au métier de boucher. Et il a décroché, en 2013, le titre de meilleur apprenti du Languedoc-Roussillon, commente Chantal Martin. Une distinction qui sonne comme une récompense pour notre petit établissement. »